16 - LNH - Backstage

by Brice B² BEDOUET & Saturne

Recroquevillée.

Toute froide.

Je viens juste de mourir.

Je viens juste de donner

Tout ce que j’avais.

 

Mise dans cette pièce.

Comme enfermée dans une boîte.

On me laisse ce petit moment.

Une accalmie.

Ce petit instant de néant après la vie.

Où tout est plus calme,

Où tout est plus pur.

 

On veut que je me recueille

Ou bien alors que j’expire.

Mais je ne les entends plus.

Il n’y a que le silence.

 

Au dehors, tout semble si lointain.

Si étouffé.

Je ne comprends pas

Ce qu’il vient de se passer.

Tout s’assombrit.

Les secondes ralentissent.

 

Puis s’arrêtent.

Mes yeux se plissent.

Mon temps n’existe plus.

 

Je ne sais plus si…

 

Si…

 

Non rien…

 

.

 

.

 

.

.

.

.

Puis…

Petit à petit...

Il faut que je me relève.

 

Alors je me déplie.

 

Je comprends

Les mots qui viennent d’à côté.

 

De cette petite pièce

Je sors enfin

Comme libérée de la boîte.

 

Il me fallait juste ce moment

Avant le bruit.

Ce petit instant de néant

Avant la vie.

Où tout est plus grand.

Où tout est plus dur.

 

Toute froide.

Et recroquevillée.

Je viens juste de survivre.

On vient juste de m’offrir

Tout ce qu’on avait.

Chaque douleur revient.

Chaque brûlure.

Au fur et à mesure,

Le corps sent revenir

Les maux de la torture.

 

Le cœur bat.

Fort dans la tête.

Il tape.

Il tape si fort que…

 

Je reviens.

 

Les voix se rapprochent.

 

Au dehors,

Il y a les gens.

Proches.

Je les entends bien.

A nouveau, j’ouvre les yeux.

La lumière aveugle.

 

Je suis là. Perdue. ressucitée.

 

 

 

Retrouvez toutes les informations sur cette oeuvre et ses différents formats disponibles dans SHOP.

BACKSTAGE

(Texte support)

(English traduction)

Everything darkens.

Seconds slow down.

 

And then stop.

My eyes blink

My time isn’t anymore.

 

I don’t know if…

 

If…

 

It’s nothing…

 

.

 

.

 

.

.

.

.

 

Then…

Little by little…

 

Curled up.

And all cold.

I have just died.

I have just given

Everything I had.

 

Put in this room.

As locked into a box.

They let me this moment.

A calm.

This little instant of nothingness after life.

Where everything is quieter.

And purer.

 

They want me to meditate with myself

Either that I die

But I don’t hear them anymore.

There’s only silence.

 

 

Outside, all is so distant.

So oppressive

I don’t understand

What’s just happened.

 

 

 

I have to stand up.

 

So.

I unfold myself.

 

I understand

The words which come nearby.

 

From this room

Finally I get out

As released of the box.

 

I just needed this moment.

Before the noise.

This little instant of nothingness

Before life.

Where everything is bigger.

And harder.

 

All cold

And curled up.

I have just survived

They have just offered me

Everything they had.

 

 

Each ache’s coming back.

Each burn.

Step by step

The body feels

The pains of the torture.

Which are coming back.

 

The heart’s beating.

Hardly in the head.

It’s beating.

It’s beating so hardly that…

 

I’m coming back.

 

Voices get closer.

 

Outside,

There are people.

Close.

I do hear them well.

I open my eyes again.

Lights blind me.

 

I’m standing here. Confused.

Resurrected.

 

 

 

 

 

 

 

La nebuleuse d'Hima, faustine berardo collectif

COLLECTIF MUSICAL ET VISUEL

L'espace Deezer de la nébuleuse d'hima
  • Icône de l'application Facebook
  • YouTube classique
  • Icône de l'application SoundCloud
  • Twitter App Icône